La Fédération des Associations Africaines de Luxembourg est un embryon de l'unité africaine au Luxembourg. C'est un cadre de contact entre le pouvoir public luxembourgeois et les associations africaines pour une intégration harmonieuse dans une société multiculturelle. La F.A.A.L s’inscrit comme le nouveau moteur du combat contre les discriminations et pour le devoir de mémoire envers le colonialisme et l'esclavagisme. Son slogan "ZO Kwe ZO" en langue Sango (République Centrafricaine), signifie: "Un Homme en vaut un autre". Adresse : 46, Rue de Mühlenbach L-2168 Luxembourg Contact Bureau : +352 27 12 54 53 Coordinateur DAVID FOKA : + 352 621 224 648 Web : www.faalasbl.org E-mail: faalasbl@gmail.com N°RCS : F7637 du 18/06/2008 "Aider nous à aider" : IBAN : LU89 1111 2576 7341 0000 / BIC : CCPLLUL ****Bonne et heureuse année 2013 !****

 

Objet:Table ronde sur la Somalie organisée par la maison d'Afrique et appel aux dons des ONG luxembourgeoises

 

Sur invitation de la Maison d'Afrique Luxembourg, quatre ONG luxembourgeoises (Caritas, Médecins Sans Frontières, SOS Village d’Enfants Monde, Croix-Rouge luxembourgeoise) se sont réunies ce mercredi 10 août 2011, pour une table ronde sur la situation actuelle en Somalie. Présentes dans le pays depuis le début des années 90,elles ont pu discuter non seulement des différentes actions déjà entreprises face à cette crise alimentaire, mais ont aussi réfléchi avec le public présent dans la salle aux différentes possibilités d'aide, non seulement en urgence, mais aussi sur le long terme, pour la Somalie et les pays avoisinants.

 

Le message clé de cette matinée, aussi soutenu par les réactions de l'audience est clair: « On a un «devoir d’humanité» : nous ne pouvons pas regarder un peuple mourir de faim sans agir. Unissons-nous face à la détresse de ces populations aujourd’hui et demain. »

 

La Somalie vit actuellement une catastrophe humanitaire sans précédent. Des conflits qui durent depuis vingt ans, une flambée des prix des céréales ainsi qu'un accès limité aux soins médicaux, à la nourriture et à l'aide humanitaire ont accentué de façon dramatique la situation déjà précaire du pays. Les conséquences sont horrifiantes: des milliers d'hommes, de femmes et d'enfants meurent chaque jour.

 

C’est pourquoi, la Maison d’Afrique Luxembourg et les quatre ONG se mobilisent ensemble et font appel à la solidarité de la population luxembourgeoise pour aider à court terme, mais aussi à long terme la Somalie.

 

Les dons peuvent être versés sur les comptes des différentes ONG:

 

Caritas:

Virement au CCP LU34 1111 0000 2020 0000 ou par carte bancaire sur www.caritas.lu. Communication "Sécheresse Afrique de l’Est"

 

Croix-Rouge luxembourgeoise:

Virement au CCPLU LU52 1111 0000 1111 0000 ou par carte bancaire sur www.croix-rouge.lu. Communication "Famine Somalie"

 

Médecins Sans Frontières:

Virement au CCP LU75 1111 0000 4848 0000

Communication "Urgence Somalie»

 

SOS Villages d'Enfants Monde:

Virement au  CCPL LU65 1111 0050 0053 0000 ou par carte bancaire sur www.sosve.lu

Communication "Urgence Corne d'Afrique"

 

 

            Maison d'Afrique Luxembourg

 

            En étroite collaboration avec

Caritas Luxembourg

Médecins Sans Frontières

SOS Villages d’Enfants Monde

                                                                                               Croix-Rouge luxembourgeoise

 

  


Ajouté le 10/08/2011 par Maison d'Afrique Luxembourg

Ajouté le 06/05/2010 par Etudiants africains de Luxembourg
Dans le cadre de ses activités, la FAAL organise des ateliers Audiovisuels pour les jeunes de 10 à 18 ans avec le réalisateur Luxembourgeois Adolf El Assal.Cet atelier commencera le vendredi 09 avril 2010 à 14 heures au centre sociétaire Gare 29, rue de Strasbourg à Luxembourg.L’enjeu n’est pas de faire un film, l’enjeu est l’apport au niveau pédagogique pour les participants. Tout le travail, dans ces ateliers, consistent à mettre en place les dispositifs de réalisation audiovisuelle qui vont être les plus bénéfiques pour les participants, dans leur découverte de « l’envers du décor ».Condition de participation :-          Avoir entre 10 et 18 ans-          Résidé au Grand-Duché de Luxembourg-          Etre inscrit dans une école luxembourgeoise-          S’inscrire par téléphone ou par mail à Maison d’Afrique, 67, rue Adolphe Fischer L-1520 Luxembourg. Tél : +352 27 12 54 53 – email : faalasbl@gmail.com.

Ajouté le 09/04/2010 par David FOKA
A l’initiative de la F.A.A.L a eu lieu une très intéressante conférence sur les ‘Femmes issues de l’Immigration’ le samedi 21 novembre 2009 de 09h30 à 20h00 au centre sociétaire, 29 rue de Strasbourg à Luxembourg. La Conférence a été présidée par Madame Christiane Martin, Directrice de l’O.L.A.I  qui a présentée ce nouvel organisme après l’allocution de bienvenue de Madame Evelyne Dossou-Santos vice-présidente du C.L.A.E. Parmi les invités d’honneur figuraient : Monsieur Avena Franco (vice-président du Conseil Nationale pour Etrangers), Madame Virginia Wangare, responsable de Maisha e.v. un groupe de femmes d’origine africaines du réseau européen en Allemagne et Madame Clara Delgado, chargée d’affaire à l’Ambassade du Cap Vert. Cette dernière a souligné  dans son discours l’œuvre élogieuse accomplie par Monsieur David Foka, organisateur de la présente conférence et initiateur de la Fédérations des Associations Africaines du Grand-duché de Luxembourg. Elle a saisi l’occasion pour prôner l’unité des Associations Cap Verdiennes  pour une bonne cohésion sociale entre  les personnes issues de la «  minorité visible » car c’est l’union qui fait la force : dans l’unité tout est possible.  Les trois sujets à l’ordre du jour :-         L’intégration des Femmes, mythe ou réalité ?-         Succès et obstacles dans le monde du travail.-         Succès et échecs scolaires.ont été débattus en trois groupes par une cinquantaine de femmes présentes. La conclusion des trois groupes sera achevée ultérieurement dans un comité ad hoc composé des rapporteurs de chaque groupe. Après le vin d’honneur offert par la F.A.A.L, Madame Dana Rufolo a présenté une pièce théâtrale ayant pour titre : « Femmes… à bas les barrières et les stéréotypes ». La pièce dénonce l’inégalité existante dans les institutions luxembourgeoises, où il n’y a que 20% de femme Ministres et 20% de députées à la Chambre, sans parler de l’inégalité salariale toujours d’actualité. La soirée a été clôturée par un défilé de mode réalisé et présenté par deux stylistes : Madame Anne Marie Kouadio  de la Côte d’Ivoire avec son style de l’Afrique profonde et la camerounaise Alice Akono avec son style issu de la diversité (mi-européen mi-africain) qui a ébloui le public.      Cette conférence prélude à la conférence internationale qui aura lieu en avril prochain au Luxembourg. La date sera communiquée en temps utile à la presse.  Au vue des premiers rapports de cette conférence, la Fédération des Associations Africaines de Luxembourg par la voix de son porte-parole David Foka lance ici un appel au Ministre de l’Immigration Monsieur Nicolas Schmit pour la régularisation des femmes sans papiers des pays tiers qui résident au Grand-duché de Luxembourg. Car parce qu’elles sont sans papier, elles sont victimes des violences, de viols, d’humiliations d’esclavages sexuelles ; avec un travail au noir sous payé et elle n’ose pas se plaindre car leurs maîtres chanteurs sont là pour leur rappeler qu’elles n’existent pas. Elles sont donc parfois obliger de faire un mariage de complaisance pour pouvoir régulariser leur situation  ce  qui est contraire au règle de bonne mœurs que notre pays d’accueil  s’est ériger.Monsieur le Ministre, si notre société n’arrive pas encore à donner à la femme les mêmes droits, donnez leur ce droit de vivre et d’élever dignement leurs enfants dans ce beau petit pays qu’elles ont choisi d’y vivre pour une bonne cohésion sociale. 

Pour la FAAL
David FOKA                                                         
                                                           
    

Ajouté le 21/11/2009 par David FOKA